Parcours

<- page précédente 4/4

Avant de réorienter sa vie pour devenir auteur compositeur interprète, Lilasol fait des études de Lettres au Lycée Hoche à Versailles, prépare Normale Sup et intègre une des grandes écoles parisiennes de commerce : l’ESCP. Après un temps dans les médias, elle décide de changer de vie pour se consacrer à la création. Elle se forme au chant à « La Manufacture chanson »

Lilasol prend le temps de la création. Pendant qu’elle affine son projet musical et son écriture, elle investit les musées et les salles de cinéma, reprend des cours de philosophie. Au delà des cours de chant, d’harmonie et d’écriture, elle étend ses expériences artistiques : danse, clown, modelage, percussions corporelles, théâtre, improvisation. Autant d’expériences qui enrichissent son projet musical.

En cassant le « 4ème mur », la pratique du clown lui apporte un goût et une aisance pour aller au contact public.

Le théâtre enrichit sa palette d’interprète en développant la sincérité de l’émotion. Elle intègre une troupe de théâtre. De Lady Macbeth à Zezette des Bronzés aux personnages de Woddy Allen et d’Igmar Bergman, elle se frotte sur scène à la fois aux grandes œuvres du théâtre et du cinéma et à la comédie. Elle renoue ainsi avec  une passion pour la littérature et les Lettres en général.

Lilasol utilise son goût pour les mots et les sons et sa palette artistique pour réenchanter l’urbain. Inspirée par la nature, elle refuse de se faire engloutir par la ville en puisant dans la culture l’énergie qu’elle trouve dans la nature. Une énergie qui nourrit une furieuse envie de vivre.

Lilasol constitue son équipe. A l’ère de l’individualisme technologique, Lilasol privilégie pour son projet musical les collaborations humaines et le plaisir du partage créatif. En multipliant les collaborations, elle propose une autre manière d’être auteur-compositeur-interprète, cultivant le goût du jeu, du « je  multiple » et de la création collective.

Il en résulte des textes en français dans la tradition de la « chanson rive gauche » sur une pop aux accents de musiques du monde, une musique qui traduit son goût de l’exotisme, de l’ailleurs et de l’autre.

En 2018, Lilasol sort un 1er EP « Imaginez un lieu quelque part…». Il met en scène le désarroi du monde moderne pour le tourner en dérision et propose des solutions tantôt fantaisistes, tantôt réalistes pour survivre dans un monde parfois trop technologique. Elle chante avec espièglerie le monde qui l’entoure.

Sur scène, Lilasol propose des formules intimistes comme des duos guitare-voix ou des formules plus fournies en décibels et en énergie, à cinq musiciens, où les guitares, les percussions et les claviers prennent toute leur place. Avec 1h15 de concert rodé, Lilasol affirme un répertoire étendu de créations originales.

Après les premiers médias et passages radio de son EP à l’été et à l’automne 2018, elle finalise 6 nouveaux titres et 3 clips « courts-métrages ».

Elle rejoint le projet d’art contemporain « Ophélia 2019 » : Antoine Campo l’a choisie comme sa première interprète en langue française pour célébrer ses 30 ans de Carrière.

Car Lilasol c’est aussi le goût du risque et une forme…. d’anticonformisme. Elle nous laisse entendre qu’il n’y a pas d’âge pour se réinventer, que l’on peut garder son âme d’enfant et s’amuser des croche-pieds de la vie. Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux pourrait bien être le credo de Lilasol.

<- page précédente 4/4

Contact

Contact manager : Virginie De Neve

Tel : 06 63 06 86 79   –  email : manager@lilasol.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *