Catégorie : Cinéma et Théâtre

Lilasol rejoint OPHELIA 2019 d’Antoine Campo

Je suis heureuse de vous annoncer ma collaboration avec Antoine Campo☺️😀

Le communiqué de presse : Lilasol annonce sa collaboration avec le metteur en scène/réalisateur Antoine Campo pour ses 30 ans de carrière consacrée à l’Ophélie de Shakespeare, la folle amoureuse d’Hamlet, célébrée par Delacroix, Rimbaud et Berlioz.

Pour fêter le 30ème anniversaire de son premier clip mis en musique par le bassiste rock Pascal Humbert (bassiste de Passion Fodder, 16 Horsepower…) le réalisateur a souhaité la création d’une ballade dans la grande tradition de la chanson française. Lilasol a été choisie pour être une des Ophélie 2019 d’Antoine Campo et sa première interprète de langue française.

Le projet Ophelia 2019 célèbre les 30 ans de création d’Antoine Campo par une série d’événements pluridisciplinaires (peinture, sculpture, musique) qui se dérouleront à La Rochelle et à Paris. Dans ce cadre, Antoine Campo a fait appel à la chanteuse Lilasol pour créer « La Chanson d’Ophélie ». Un single et un vidéoclip sont en production. Le clip sera projeté au cinéma Studio des Ursulines au printemps 2019 à Paris.

Antoine Campo est par ailleurs metteur en scène de théâtre et d’opéra. Il s’est produit à Paris dans les salles les plus prestigieuses : Théâtre de l’Athénée, Opéra Bastille, Gaveau et aussi à New York, Edinburgh, Santander. Artiste pluridisciplinaire, il réalise des clips musicaux salués par la critique (Art Press, Libération).

Lilasol est auteur, compositeur et interprète. Elle nous fait voyager en chansons dans son univers onirique et fantastique sur un pop-folk aux accents de musiques du monde et des textes en français. Avec tendresse et espièglerie, Lilasol chante la richesse du monde, les plaisirs de la rencontre et du partage. Elle nous donne envie de se sentir en vie.

Plus d’informations sur Antoine Campo : http://www.antoinecampo.com/
Plus d’informations sur Lilasol : https://lilasol.com/

Crédit Photo : Philippe Balloué

Le théâtre n’est pas le pays du réel, c’est le pays du vrai

« Le théâtre n’est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l’or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C’est le pays du vrai : il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène »

Victor Hugo, Tas de Pierres III ( 1830-1833)

analphabètes des sentiments